Expositions

RE-2013

La notion même d'exposition canine, comme son nom l'indique, est double : présenter au public, un éventail des différentes races canines sélectionnées et permettre aux éleveurs d'avoir l'appréciation d'un juge sur les chiens qu'ils ont en main.

Eléments cruciaux de la promotion de la cynophilie en général mais également de la sélection des races, les expositions canines sont des compétitions et des épreuves de sélection déterminantes pour l'évolution des races canines. Elles représentant pour les éleveurs ce que les concours et les épreuves de chien de travail sont aux yeux des utilisateurs. Elles permettent de distinguer les représentants les plus typés, c'est à dire, ceux qui présentent les qualités décrites et requises par le standard de la race. L'objet de ces manifestations est, par essence, de répondre à leurs objectifs majeurs, l'amélioration et la promotion des races canines.

Certes si à première vue, il s'agit d'une compétition sportive, elles représentent pour les clubs et les éleveurs un moyen de désigner les sujets les plus représentatifs de la sélection à un moment donné. Le vainqueur ou le champion d'une année peut ne plus correspondre au type souhaité cinq ans plus tard. Qu'il s'agisse d'une exposition internationale (qui peut attirer de 2 000 à plus de 15 000 sujets) ou d'une simple journée de confirmation, ces manifestations sont le seul moyen de qualifier les sujets et de se rendre compte de l'évolution du cheptel d'une race. Elles offrent également un moyen appréciable pour les amateurs de nouer des contacts et de suivre la sélection des différents élevages.

RE_Finale_2013L'exposition

L'exposition se déroule généralement au cours d'une seule journée au niveau régional, national, en deux jours pour les expositions internationales. Cela ne signifie pas que le chien soit jugé sur deux jours. Simplement, le nombre de chiens inscrits dans les expositions oblige les organisateurs à diviser les races en deux groupes. Les jugements débutent généralement à dix heures du matin et les participants ont la possibilité d'entrer dans l'espace d'exposition une ou deux heures avant. Il est d'ailleurs recommandé d'arriver suffisamment en avance.
A l'entrée les chiens sont soumis à une courte visite vétérinaire qui a pour but de vérifier l'absence de maladies ou des chaleurs pour la femelle. 
Une fois la visite terminée (au cours de laquelle il faut montrer le certificat de vaccination antirabique du chien) l'exposant doit retirer son enveloppe contenant son numéro . C'est ce numéro qui sera porté par le chien sur le ring et qui est reporté sur le catalogue dressant la liste de tous les sujets qui participent à l'exposition.Lorsqu'on a trouvé son ring, c'est à dire l'espace d'exposition à l'intérieur duquel ont lieu les jugements pour la race, il est conseillé de se placer à côté de façon à être prêt quand son tour viendra. 
Notamment dans les petites expositions, le juge désigné évalue plusieurs races et il est donc conseillé de regarder dans le catalogue pour savoir quel est l'ordre de passage des différents jugements. Cela permet de savoir approximativement à quelle heure les Golden Retrievers vont être jugés.

RE_finale_2011Les jugements

Les juges officient seuls sous leur responsabilité personnelle. Ils peuvent être assistés dans leur ring d'un secrétaire, d'un assesseur, d'un commissaire de ring et si besoin d'un interprète.

Un juge défaillant peut-être remplacé par tout autre juge qualifié ou stagiaire pour la même race. Un deuxième juge sera désigné si le nombre d'engagements dépasse 60 chiens y compris les confirmations seules. Les jugements sont sans appel et définitifs dès que prononcés. Les chiens peureux et agressifs ne seront pas jugés. Les chiens absents au moment du jugement ne seront pas classés, mais le juge a la faculté de les examiner et de leur attribuer un qualificatif officiel sans les classer.

Le jugement consiste en une analyse détaillée des qualités et des défauts du chien exposé et en une assignation d'un jugement puis d'un classement entre les quatre premiers sujets exposés de la classe. Les vainqueurs dans leurs classes sont ensuite départagés pour proclamer le meilleur de la race, c'est à dire le chien considéré comme le plus méritant parmi tous les sujets de la même race.

L'entrée des chiens sur le ring s'effectue en fonction de l'ordre défini par le catalogue et selon la division par classes dont nous allons parlé.

Chaque participant, avec son numéro de catalogue en évidence, entre sur le ring avec les sujets appartenant à la même classe et se place en rang le long du ring.Exposition-Chesapeake

Généralement le juge, après un examen général sommaire de tous les sujets présent, passé à un examen circonstancié de chacun d'eux. Pendant la phase statique du jugement, le chien peut être tenude deux façons : par contact direct avec l'exposant, qui se place du côté opposé au juge avec une main sous le menton du chien et l'autre qui tient l'extrémité de la queue; ou, d'un façon plus naturelle, debout face au chien qui prendra spontanément la bonne position. Ensuite le juge demande à l'exposant de déplacer le chien, en lui faisant généralement parcourir ce qu'on appelle un "triangle". Cela signifie qu'il doit se déplacer sur le ring au trot pour que le juge puisse observer en mouvement l'arrière main et l'avant main, ainsi que le comportement de la ligne de dos durant la marche. Le résultat de cet examen se traduit par un compte rendu (ou slip) que le juge dicte à son assistant. Ce document comprend aussi un examen des différentes zones anatomiques, avec leurs qualités, leurs défauts, son allure, son comportement sur le ring et sa présentation.

Le compte-rendu se termine par un qualificatif qui est forcément un des suivants :

Les Qualificatifs

En chien de race, seul le qualificatif compte ! Le juge porte son jugement sur le chien au moment précis où il est dans le ring, sans tenir compte des succès passés et encore moins en anticipant sur l'avenir.

EXCELLENT ne doit être attribué qu'à un chien se rapprochant de très près du standard idéal de la race, 
présenté en parfaite condition, réalisant un ensemble harmonieux et équilibré, ayant de la "classe" et une brillante allure. La supériorité de ses qualités, vis à vis de la race, dominera ses petites imperfections, mais il possèdera les caractéristiques de son sexe.
TRES BON ne sera attribué qu'à un chien parfaitement typé, équilibré dans ses proportions, en bonne condition physique ; 
il sera toléré quelques défauts véniels, mais non morphologiques. Ce qualificatif ne peut récompenser qu'un chien de qualité.
BON doit être attribué à un chien possédant les caractéristiques de la race, mais accusant des défauts, 
à condition que ceux-ci ne soient pas rédhibitoires.
ASSEZ BON est à attribuer à un chien suffisamment typé, sans qualités notoires ou pas en condition physique.
INSUFFISANT est assez rare en exposition canine, les chiens présentés étant la plupart du temps inscrits à un Livre des Origines. 

Les Classes

Classe puppy pour les chiens âgés de 6 à 9 mois ; le juge formule simplement une appréciation sur le chien 
(Très Prometteur, Prometteur, Assez Prometteur, Insuffisant).
Classe jeune pour les chiens âgés de 9 à 18 mois ; cette classe donne droit à l'attribution d'un qualificatif mais pas au CACS et CACIB.
Classe intermédiaire pour les chiens âgés de 15 à 24 mois au jour de l'exposition.
Classe ouverte pour les chiens ayant atteint l'âge minimum de 15 mois au jour de l'exposition.
Classe travail pour les chiens ayant atteint l'âge minimum de 15 mois et titulaire de l'attestation permettant l'engagement en classe travail. 
(Très Bon en field ou Brevet International de Chasse Pratique 1ère ou 2ème catégorie).
Classe champion

réservée exclusivement aux chiens déclarés champions nationaux des pays membres de la FCI 
et champions internationaux de la FCI, ayant atteint l'âge minimum de 15 mois.

Classe vétéran pour les chiens âgés au minimum de 8 ans.
Classe paire pour deux chiens de même race, de même sexe, appartenant au même propriétaire.
Classe couple pour deux chiens de même race, de sexes différents, appartenant au même propriétaire.
Lot d'élevage pour au moins 3 chiens, nés chez un même producteur et pouvant appartenir à des personnes différentes

RE-2007_meilleurs_labradors

CACIB, CACS, BOB ….

Pour chacun des deux sexes, le juge peut accorder le CACIB (uniquement dans les expositions internationales). Il est réservé au meilleur chien classé "excellent" et premier dans les classes "champions", "ouverte", "intermédiaire" ou de "travail". Le juge peut aussi accorder le CACS (dans les expositions nationales ou internationales), c'est à dire un certificat réservé au meilleur chien classé "excellent" dans les classes "ouverte" ou " intermédiaire" ou de "trachess-expovail". 
Ces deux certificats n'accompagnent pas obligatoirement une première place au classement.

Un fois que le juge a établi son classement pour chaque classe, il départage les chiens appartenant au même sexe. Ainsi le juge choisit le meilleur mâle et la meilleure femelle parmi les premiers de chaque classe. Dans les expositions internationales, où le CACIB est en jeu, ne concourent à l'obtention de ce certificat que les chiens ayant remportés la classe "travail", "ouverte", "intermédiaire" et "champion".

Pour terminer le juge départage le meilleur mâle et la meilleure femelle pour proclamer le meilleur de race; c'est à dire le chien considéré comme tel ce jour-là.

Ces sujets sont également désignés par le sigle BOB (de l'expression anglaise Best of Breed) et BOS (Best opposite sex).

Pour le chien qui a été proclamé "meilleur de race" la journée n'est pas terminée. En effet, à la conclusion de l'exposition se disputent les regroupements, c'est à dire de véritables finales entre tous les chiens jugés comme meilleurs représentants de leur race. Il existe dix regroupements pour les expositions internationales et huit pour les expositions nationales.

Les chiens sont jugés en fonction de leur groupe d'appartenance, c'est à dire en même temps que les autres races avec lesquelles ils ont des traits et des origines communes. Le golden appartient au "huitième groupe", celui des "Chiens de rapport, de recherche et d'eau".

A la fin de l'exposition, les vainqueurs de tous les groupes s'affrontent pour disputer le titre de meilleur sujet de l'exposition ou BIS (Best in show). Le vainqueur est nécessairement un sujet de très haut niveau et ce titre constitue souvent en soi le couronnement de la carrière d'un chien.
3 nouveaux titres de champions 2015