Golden Retriever


golden retriever
Origines et standard

 

Origines

C'est sir Dudley Marjoribanks devenu Lord Tweedmouth en 1881 qui commença la sélection du Golden Retriever au cours de la deuxième moitié du siècle dernier, et, c'est dans son domaine de chasse en Ecosse, Guisachan, où il élevait plusieurs espèces d'animaux dont plusieurs races de chiens tel que les Pointers, Derrhounds, Terrier, etc…, que la genèse de l'origine des premiers Golden a été possible grâce à la précision avec laquelle Lord Tweedmouth reportait tous les accouplements dans son livre des origines.

Il paraîtrait que Lord Tweedmouth a acheté, en 1865, à un cordonnier de Brighton, le premier retriever jaune nommé Nous, qui serait le résultat d'un couple de Wavy coated noirs. Il faut rappeler que la plupart des retrievers sont issus en parti des wavy coated (poil onduleux et non ondulé) qui étaient de couleur noire ou jaune, ou foie et ou bringée.

La grande clair-voyance de Lord Tweedmouth a été d'accoupler en 1868 ce retriever jaune à une femelle Tweed Water Spaniel appelée Belle qui donna naissance à quatre femelles jaunes. A partir de cette époque et jusqu'en 1890 Lord Tweedmout nota scrupuleusement toutes les naissances dans son Livre des Origines, document conservé par le Kennel Club Anglais.

golden en field 

 

Le standard

Aspect général : Chien harmonieux, bien proportionné, actif, puissant, bien uni dans ses allures, de constitution robuste, à l'expression empreinte de douceur.

Caractéristiques : Docile, intelligent, naturellement doué pour le travail.

Tempérament : Doux, amical et sûr de lui.

Tête et crâne : Tête bien proportionnée et bien ciselée. Crâne large sans être lourd. Belle attache de la tête avec l'encolure. Museau puissant, large et haut. La longueur du chanfrein est approximativement égale à celle du crâne, du stop bien marqué à l'occiput. La truffe est noire de préférence.

Yeux : Marrons foncés, bien écartés. Le bord des paupières est foncé.

Oreilles : De taille moyenne et attachées à peu près au niveau des yeux.

Mâchoires : Elles sont fortes et présentent un articulé en ciseaux parfait, régulier et complet, c'est à dire que les incisives supérieures recouvrent les inférieures dans un contact étroit et sont implantées bien d'équerre par rapport aux mâchoires.

Cou : De bonnes longueur, net et musclé.

Avant-main : les membres antérieurs sont droits. Ils ont une bonne ossature. Les épaules sont bien obliques. La longue omoplate et le bras d'égale longueur,  font que les antérieurs, du coude au sol, sont bien disposés sous le corps. Les coudes sont bien au corps.

Corps : Il est bien équilibré. Le rein est court. La poitrine est bien descendue dans la région sternale. Les côtes sont bien descendues et bien cintrées. La ligne du dessus est horizontale.

Arrière-main : Le rein et les membres postérieurs sont forts et musclés. Les jambes sont solides et les grassets sont bien angulés. Les jarrets sont bien descendus. Les canons métatarsiens, vu de derrière, sont d'aplombs. Les jarrets ne tournent ni en dedans ni en dehors. Les jarrets de vache sont à proscrire.

Pieds : Pieds ronds , pieds de chat.

Queue : attachée et portée au niveau du dos. Elle atteint le jarret. Elle ne s'enroule pas à l'extrémité.

Allure -Mouvement : allures énergiques, avec beaucoup d'impulsion. Les membres antérieurs et postérieurs se déplacent dans un plan parallèle à l'axe du corps. L'enjambée est longue et dégagée sans aucune tendance à relever les antérieurs.

Poil : Le poil est plat ou angulé avec de bonnes franges. Le sous poil est serré et imperméable.

Couleur : Tous les tons entre or et crème. Il ne doit ni être rouge, ni acajou, ni blanc. On admet la présence de quelques poils blancs au poitrail uniquement.

Taille : Hauteur au garrot : mâles 56 à 61 cm et les femelles de 51 à 56 cm.

Défauts : Tout écart par rapport à ce qui pr&eacte;cède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.

Les mâles doivent avoir deux testicules d'apparence normale complètement descendus dans le scrotum.